Derniers articles

Week-end de discussion des 4 et 5 janvier 2020

Print Friendly, PDF & Email

Ordre du jour

Samedi 4 janvier

9h30 : Accueil (apportez du café et des croissants)

10h-12h30 : Qu’est-ce qui vient ? Qu’est-ce qu’on fait ? La situation politique et nos tâches. Nous reviendrons notamment sur le mouvement de grève contre la réforme des retraites et ses suites

12h30-14h00 : Repas collectif où chacun.e rapporte de quoi manger.

14h-16h30 : Le retour de la crise ?

A lire la presse, un peu plus de 10 ans après la crise des subprimes, la situation économique redevient alarmante. Pourtant, les dividendes versés en 2019 aux actionnaires par les entreprises du CAC 40 atteignent des records et 26 milliardaires possédaient en 2018 autant d’argent que la moitié la plus pauvre de la planète. Alors, s’agit-il réellement d’une crise du système capitaliste ou plutôt de discours visant à nous faire accepter toujours plus d’austérité ? Les outils d’analyse forgés par Marx, pour qui « toute la science serait superflue si l’apparence et l’essence des choses se confondaient » nous seront utiles pour tenter d’analyser la situation. 

16h30-17h : Pause

17h-19h30 :  Le Chili en insurrection

Du blocage généralisé des transports à « La marcha más grande de Chile » (« la plus grande manifestation au Chili ») le 25 octobre 2019, de la grève de masse du 12 novembre au soulèvement des femmes et à la lutte du peuple Mapuche, le Chili nous montre la voie. De « laboratoire du néolibéralisme », le Chili est devenu le laboratoire de la révolte générale contre 30 années de capitalisme déchaîné hérité de la dictature de Pinochet. Retour sur un soulèvement qui est en train d’ébranler le monde.


Dimanche 5 janvier

9h30 : Même chose que le samedi (en plus difficile !)

10h-12h30 :  Ce que nous dit le mouvement de 1995 pour aujourd’hui

En décembre déjà, c’était 1995. Trains immobilisés, écoles en grève, 2 millions de manifestantEs. Le propre de tout événement c’est d’abord qu’il a lieu. Et qu’on peut le raconter. Alors on peut aussi en apprendre des choses. Sur le contexte qui le fait naître, sur comment il se déroule. Et des années après on peut aussi essayer de comprendre ce qu’il a changé, ce qu’il a produit et comment cela détermine les conditions de ce qui se passe actuellement. Alors que nous sommes à nouveau dans un « printemps en hiver » voilà l’enjeu. Parce que l’émergence des grèves de décembre 1995 racontent une autre histoire que celui des discours dominants. Y compris à gauche. Sur la période, notre classe, ce dont elle est capable, les obstacles sur la route de l’émancipation… Pour, aujourd’hui, pouvoir intervenir plus clairement.

12h30-14h : Repas collectif où chacun.e rapporte de quoi manger.

14h-16h : A2C – On s’organise

Comment s’organiser, et permettre d’agir toujours mieux pour le mouvement, dans le mouvement ? Moment de discussion et d’échange d’idées pour favoriser la diffusion des informations, permettre toujours plus débats, pour renforcer les mobilisations, et les rapports de force qui opèrent dans notre société.


Modalités pratiques :

  • Des possibilités d’hébergements existent, il suffit de se signaler.
  • Les militant.e.s hors de la région parisienne peuvent être remboursé.e.s de leur trajet.
  • Une participation sera demandée en fonction de ses possibilités de chacun.e afin de couvrir les frais

Lieu : Nous contacter