Derniers articles

Cycle sur l’internationalisme : La Première Guerre Mondiale – une boucherie nationaliste

Jeudi 17 Mars 19h - 15 rue Bisson

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre des réunions hebdomadaires du groupe A2C Paris 20, nous proposons un cycle de débats sur la question de l’internationalisme, de son histoire et de son importance pour les luttes pour l’émancipation aujourd’hui.

Jeudi 17 février La naissance de l’internationalisme

« Les travailleurs n’ont pas de patrie » et « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » sont deux des phrases les plus souvent citées de Karl Marx. Pourquoi, plus de 150 ans plus tard, sont-elles toujours d’actualité ?

Dans cette première réunion du cycle, nous examinerons pourquoi la notion de l’internationalisme a émergé au cours du 19ème siècle et comment il s’est manifesté concrètement, notamment autour de la création en 1864 de l’Association Internationale des Travailleurs, connue sous le nom de la Première Internationale.

Jeudi 17 mars La Première Guerre Mondiale – une boucherie nationaliste

Dans cette deuxième réunion de notre cycle sur l’internationalisme, nous débattrons du renforcement à la fin du 19ème siècle des organisations du mouvement ouvrier international, de la création de la Deuxième Internationale, de ses forces mais aussi de ses énormes faiblesses qui éclatent au grand jour au moment de la Première Guerre mondiale. Soudain, les discours sur la solidarité internationaleprononcés par les dirigeants du mouvement font place à l’union sacrée derrière leur propre bourgeoisie et à l’horreur d’un massacre fratricide entre travailleurs français, allemands, britanniques… Pourquoi ? Et comment une minorité de militant.e.s révolutionnaires ont continué à porter la flamme de l’internationalisme et ont pu contribuer à sa renaissance, notamment à travers la construction d’une Troisième Internationale,sur de nouvelles bases,à la sortie de la guerre.

Jeudi 14 avril Internationalisme et luttes de libération nationale au 20ème siècle

Dans cette troisième réunion de notre cycle sur l’internationalisme, nous examinerons la période des années 1920 qui verront l’essor de la Troisième Internationale et les nouvelles questions auxquelles le mouvement ouvrier international sera confronté. Les mouvements de libération nationale dans les pays colonisés se développent. Pourquoi le nationalisme des peuples colonisés n’est pas la même chose que celui des pays colonisateurs ? Dans les colonies comment combiner lutte de libération nationale et lutte pour l’émancipation socialeindépendante de leur propre bourgeoisie ? Dans les pays impérialistes comment combiner un soutien inconditionnel aux luttes de libération nationale tout en se réservant le droit de critiquer telle ou telle stratégie ?

A 19h au Foyer Bisson, 15 rue Bisson, 75020 Paris