Où nous trouver ? Où trouver la revue ?

Print Friendly, PDF & Email

A2C, c’est des activistes, des militant·es qui se retrouvent tous les deux mois, généralement à Paris, pour des débats et discussions en lien avec nos interventions locales (voir A2C vous invite). Mais c’est aussi des groupes locaux qui se réunissent depuis 2016 pour certain·es, depuis quelques mois pour d’autres, pour avancer sur notre implications dans les cadres de luttes locaux.

Des groupes d’Autonomie de Classe existent dans plusieurs villes, se réunissent à intervalles réguliers pour tenter de discuter autour de sujets qui nous animent dans notre militantisme local. La théorie doit éclairer notre analyse des situations politiques que nous traversons sans oublier l’histoire, mais sans non plus calquer tout ce qui a pu exister sur le présent. Par ailleurs, relire des expériences historiques à la lumière de notre époque peut nous aider à mieux avancer et à renforcer nos collectifs de base : syndicats, collectifs féministes, de sans papiers, antiracistes, de quartiers…

Pour contacter un de ces groupes locaux, n’hésitez pas à envoyer un mail à a2c@riseup.net

Dans quels endroits ?

Des groupes de militant·es se reconnaissant dans la boussole et l’organisation d’a2c se retrouvent toutes les deux semaines à Marseille, Toulouse, Rennes, Paris 18, et Montreuil. A Paris 20, le groupe se réunit tous les vendredis soirs.

Cet autonome, les différentes antennes vont par exemple organiser des discussions sur l’autodéfense sanitaire dans notre classe, sur la grève de 1995 en France, autour de la revue #05 et de la revue Les Cahiers de l’Autonomie de Classe, à Rennes, à propos de la seconde guerre mondiale, entre antifascisme et anti-impérialisme dans le 20e à Paris, sur les liens entre capitalisme et racisme, à Montreuil, ou encore pour comprendre la crise et l’inflation actuelle, à Paris 18.

Et la revue ?

Notre revue, Les Cahiers de l’Autonomie de Classe, sont disponibles à prix libre (coût de revient autour de 2,5€ selon les numéros) dans chacune de ces localités et même dans plusieurs autres villes (Grenoble, Nantes, Strasbourg, Le Havre, Albi, Nîmes…).

On a l’habitude de vendre à prix libre Les Cahiers de la main à la main, dans nos collectifs, auprès de camarades, mais on peut également les retrouver dans quelques lieux fixes :

  • à Paris
    • à la librairie Le Monte en l’air, 71, rue de Ménilmontant dans le 20e
  • à Rennes
    • au café associatif Références Électriques, 4 Place du Souvenir, quartier Sainte Thérèse
    • à la cantine La Table Commune les jeudis – midi et soir, quartier Henri Fréville
  • à Marseille
    • à la librairie Histoire de l’œil, au 25 Rue Fontange, dans le 6ème

Si vous souhaitez recevoir la revue, vous pouvez nous contacter via a2c@riseup.net et nous verrons dans quelle mesure nous pouvons vous la transmettre en dehors de ces villes.